Liste des Articles 'Credit d’impôt et éco-prêt'

L’éco-prêt à taux zéro

Rédaction 23 septembre, 2010

Eco prêt1er avril 2010: signature du 100.000ème éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ).
Ce crédit à taux zéro permet aux particuliers de financer des travaux d’économies d’énergie pour un logement plus économe, plus confortable et moins émetteur de gaz à effet de serre.
Sans condition de ressources, l’éco-PTZ offre une solution financière pour l‘amélioration du bilan énergétique de son logement.
Pour bénéficier de l’éco-Prêt à taux zéro le propriétaire du bien immobilier doit prévoir la réalisation d’un bouquet d’au moins deux types de travaux (isolation des fenêtres, isolation de la toiture, installation de panneaux solaires ou d’une pompe à chaleur, etc.),
Le prêt maximal est de 20.000 euros (si le choix est de deux types de travaux) ou 30.000 euros (pour 3 types de travaux).
Sans aucun taux d’intérêt, l’éco-prêt à taux zéro peut être souscrit pour une durée variant de 3 à 10 ans. L’éco-prêt à taux zéro est cumulable avec le crédit d’impôt « développement durable ».
A noter que le crédit d’impôt « développement durable » n’est effectif que jusqu’au 31 décembre 2012 (il peut toutefois englober le coût de réalisation d’un diagnostic immobilier DPE (diagnostic de performance énergétique).

Les réalisations proposées par nos partenaires peuvent vous permettre de bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro.

Crédits d’impôts développement durable

Rédaction 15 septembre, 2010

Crédit d'impôtPlus que quelques mois pour bénéficier des « aides à l’équipement vert des logements ».
Victimes de leur succès, les crédits d’impôts accordés pour les travaux dits écologiques se verront soumis à des critères d’attribution plus restrictifs.

Jusqu’au 31 décembre 2010, il est encore possible de bénéficier des 25% du crédit d’impôt relatif à l‘installation de double vitrage lors de la rénovation de vos fenêtres. (il est prévu une diminution de 10% du montant de ce crédit d’impôt); le crédit d’impôt accordé pour les personnes installant une pompe à chaleur devrait passer de 40% à 36%.
Enfin, la liste des travaux éligibles au crédit d’impôt en 2010: divers équipements entrant dans le cadre de l’isolation d’un logement, de sa régulation thermique ou encore de l’utilisation d’énergies renouvelables énergie solaire, éolienne, etc… est susceptible d’être réduite par circulaire.
Parent pauvre des installations développement durable, ce sont les investissements pour installations photovoltaïques, qui ne donneraient lieu à un crédit d’impôt diminué de moitié (25% en 2011 au lieu de 50% pour les travaux réalisés en 2010).
A noter que ces déductions sont plafonnées, en 2010 à 8.000 euros pour une personne seule et 16.000 euros pour un couple.

Nos partenaires artisans peuvent réaliser vos travaux: